Agenda CCPP

Aucun événement

Agenda communes

Aucun événement

bloc journal com

bloc-presse

bloc galerie

Contactez-nous

Par mail

Par téléphone :
03 87 64 10 63

De par sa situation privilégiée aux portes de l'agglomération messine, le territoire de la CCPP est un secteur recherché, d'autant qu'il a, jusqu'ici gardé son caractère rural, offrant un cadre de vie agréable et calme. 

Diversité des paysages :

Le territoire de la Communauté de Communes du Pays de Pange offre un paysage diversifié au caractère rural.

paysage1 paysage3

 

paysage2

 

 

paysage5

Il affiche un environnement naturel riche, propice à la découverte de la nature et de ses atouts.

paysage4

signup1Le Relief :
Le territoire est formé d'un terrain plat à faible déclivité.
signup1Les Cours d'eau :

La Nied française :
La Nied est une rivière à faible pente du bassin rhénan, coulant de France en Allemagne, c'est un affluent gauche de la Sarre.
La source occidentale de la Nied se situe à Marthille à l'ouest de Morhange. D'une longueur de 59 km, la Nied française possède un bassin versant de 504 km² et un module de 3,82 m3 au confluent. Son principal affluent est la Rotte. La Rotte est une petite rivière qui rejoint la Nied à Han/sur/Nied.
La Nied française traverse la Communauté de Communes et arrose les communes de Pange, Sorbey, Sanry-Sur-Nied, Courcelles-Sur-Nied, Bazoncourt, Silly Sur-Nied, Courcelles-Chaussy.
Rivière aux méandres d'eaux calmes, la Nied est classée en deuxième catégorie piscicole, où poissons blancs et carnassiers se côtoient abondamment, de l'ablette de quelques grammes au brochet de plusieurs kilogrammes. Les amateurs y pratiquent toutes les sortes de pêche.

Certaines communes du territoire subissent régulièrement des inondations de la Nied française.

la_nied

 

Le Ravenez : Le Ravenez est un cours d'eau d'importance inférieur qui
traverse Courcelles-Chaussy

le_Ravenez

signup1Les Zones humides :

Les étangs :
Le territoire de la Communauté de Communes compte 2 étangs à vocation piscicole : ◊ L'étang de Courcelles Sur Nied : petit étang intéressant, inséré dans un paysage marqué par les activités agricoles. La Saulaie entoure complètement le site et lui confère une importance paysagère remarquable. Il assure un rôle épurateur important des eaux de surface et d'écrêtement des crues. L'étang joue un rôle économique par la production de poisson. ◊ L'étang de Courcelles-Chaussy : Le site est localisé en périphérie immédiate d'un boisement humide, traversé par un petit cours d'eau qui se jette dans l'étang. Les bords de l'étang portent une ceinture de végétation typique des zones humides (roseaux, joncs, carex,...), ainsi que des saules et des aulnes au niveau des berges.Ce site est un lieu de reproduction pour de nombreuses espèces d'amphibiens (tritons, grenouilles,...) et accueille aussi diverses espèces d'oiseaux. Il est exploité par la commune et l'association de pêche.
Ces étangs constituent aussi des maillons essentiels pour la protection de la ressource en eau.

Busard_PTE

signup1Les marais :


le marais de Bazoncourt : la végétation du site est presque uniquement composée de roseaux communs.
Cette roselière est sèche, mais potentiellement inondables par les débordements saisonniers du ruisseau voisin:


le marais de Maizeroy : le site est divisé en 4 parties :
. une dense et exclusive roselière
. la prairie à Fromental
. une Aulnaie Saulaie très humide, sur sol instable
. des prairies de fauche inondées dès le mois de mars
Les marais sont des maillons essentiels du cycle de l'eau. Ils contribuent à diminuer l'impact des crues et concourent à l'épuration des eaux de surface.

signup1Les prairies naturelles :
Dans ce secteur de la Moselle, les plaines et prairies inondables permettent l'étalement des crues. Elles participent ainsi à la protection des agglomérations situées en aval et à l'épuration des eaux.
Les communes de Pange, Maizeroy, Courcelles-Chaussy et Silly Sur Nied recensent des prairies inondables associées à quelques boisements marécageux. Quelques parcelles ont été labourées dans le lit majeur. Malgré ces dégradations, cet espace se compose encore de vastes prairies d'intérêt patrimonial.
Toutes ces zones sont inscrites au SDAGE (Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux) Rhin-Meuse. Ils sont recensés comme Espace Naturel Sensible de Moselle.
Les prairies de la Nied sont protégées par une Zone naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique (ZNIEFF) de type 1. Elles abritent la nidification du Courlis cendré et celle du Busard des Roseaux.
C'est donc une zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO).

signup1Les autres paysages remarquables : Ravin du réservoir : 

Ce ravin encaissé dans des grès et exposé au Nord montre de nombreux suintements entretenant une
atmosphère humide et froide. Il est environné par une hêtraie acide et le parc du château de Landonvillers
qui apporte une grande diversité végétale avec son arboretum.

 

Bois et forêts :

 

1599 ha de bois couvrent le territoire de la Communauté de Communes du Pays de Pange
 Part des surfaces boisées

CCPP

CC Rémilly et Environs

Moselle  

Part des bois et forêts

13%

15%

13%

Si la part des bois et forêts correspond à la moyenne départementale, certaines communes se distinguent par leurs bois et forêts :

- Courcelles-Chaussy : bois d’Urville, forêt domaniale de Landonvillers : 512 ha
- Pange : bois de Gonvaux : 204 ha de forêt, mais aussi le bois de Jurieux et la forêt de Pange
- Coincy : 113 ha
- Retonfey : bois de fer et bois de Vaudreville : 114 ha
- Bazoncourt : bois de Bazoncourt : 106 ha
- Servigny-les-Raville : 104 ha
- Silly-Sur-Nied : bois de Souflaune et de  Bonfey 103 ha

Ogy, Montoy-Flanville, Marsilly, Sanry-Sur-Nied et Sorbey ne disposent pas d’un tel patrimoine. 

Le petit bois Générose,  à Courcelles-Chaussy se distingue par le caractère humide que lui confère la Nied.
Il se développe principalement sur un sol gréseux. L’ambiance particulière du site, due à des conditions
d’humidité importantes et de températures basses, lui donne un attrait supplémentaire au sein d’une zone
marquée par l’activité agricole. Le boisement se compose essentiellement d’espèces de sols frais comme les aulnes et les frênes.

Source : recensement agricole 2000